Cueva del Viento

Géologie

En ce qui concerne le processus étant à l’origine de ce genre de tubes volcaniques, il s’agit de structures caractéristiques de certaines coulées basaltiques où la conservation de la chaleur à l’intérieur du débit fait progresser le front de la coulée. La conservation de la chaleur est assurée grâce au développement d’une croûte continue qui isole thermiquement la lave intérieure sous laquelle se définissent des conduits de circulation préférentielle. Lorsque l’éruption est finie, la lave de ces conduits circule toujours puis les laisse vides. Dans la Cueva del Viento on observe trois niveaux de conduits issus des phases successives d’éruption qui ont provoqué des coulées superposées, au sein desquelles sont construites les galeries.

Il y a 27.000 ans, au cours des émissions basaltiques de la première étape d’éruption du Pico Viejo, se formèrent de grands canaux de lave configurant deux galeries à grandes dimensions : la galerie des anglais et celle du Sobrado inférieur : postérieurement, suite à leur solidification et leur consolidation, une autre coulée couvrit la surface de la zone, toujours sans sol ou végétation. Un troisième niveau de coulée construisit tout un labyrinthe de conduits desservant fréquemment la grotte du Sobrado et la Cueva del Viento.